Le travail en liberté, ou leur laisser le choix.

Ah, le travail en liberté, quelque chose qui fait toujours rêver… Le but ultime quoi. Et pourtant, selon moi, il s’agit plus d’un mode de travail que d’une finalité.

DSC_0226

Il ne peut y avoir (dans mon monde du moins) de travail avec les chevaux sans amour et sans liens. Commencer à travailler avec un cheval, c’est inévitablement créer des liens, et s’engager affectivement et parfois émotionnellement dans notre quête. Et je crois qu’il est bien plus intéressant de voir le travail avec les chevaux comme une quête (de vérité, de complicité, d’harmonie…) que comme une simple mission que l’on devrait remplir avant d’en commencer une autre, et ce, même si c’est notre métier.
  Lire la suite

Vers une équitation juste.

De plus en plus de cavaliers se disent à la recherche de l’équitation « juste » sans même savoir de quoi il peut bien s’agir. La vision des chevaux évolue, et il est est fréquent d’entendre parler de « dénaturation », contre laquelle grand nombre de cavalier prétend lutter (le summum du paradoxe). Il n’y a, d’après moi, pas d’équitation sans contraintes; et c’est pourquoi, dans une optique de collaboration et d’équilibre, il est important de privilégier l’échange. Votre cheval vous offre une agréable séance de dressage, il enchaîne 12 obstacles à la perfection, mais, qu’obtient-il en contrepartie ? C’est ici que tout repose. Vous prenez plaisir à être sur vos chevaux, mais, vos chevaux prennent-ils plaisir à être sous votre selle ?

Lire la suite

Avant toute chose.

Aujourd’hui plus que jamais, le bien-être équin est -plus ou moins- au centre de toutes les préoccupations… et c’est pas toujours au service des chevaux. L’idée de tout remettre en question (notamment toutes les pseudo-traditions militaro-tortionnaires) est en soi, une excellente chose. Cependant, nombreux sont ceux, qui en revendiquant le détachement de certains dogmes, s’enferment dans d’autres.

Lire la suite