À la Une

La dermite estivale, ce fléau : la comprendre pour mieux l’appréhender.

C’est probablement le 937654ème article que vous lisez à ce sujet. Je sais. J’en ai lu des dizaines aussi, sans jamais y trouver les réponses que je cherchais. Aujourd’hui, je souhaite non pas vous amener des réponses, mais des pistes de réflexion.

La dermite estivale, ou Dermite Equine Récidivante Estivale (DERE) est définie par le corps vétérinaire comme : une réaction épidermique allergique aux piqures de culicoides. (qui sont, si vous l’ignorez, de microscopiques insectes)
La dermite estivale pourrit le quotidien de centaines de chevaux et propriétaires qui voient arriver l’été avec la boule au ventre, en se demandant comment il vont survivre cette année. Des chevaux qui se grattent, se démangent, deviennent dingues, la peau à sang, suintant de pus parfois… et des propriétaires paniqués, qui s’embarquent sur des traitements à la cortisone, des désensibilisations, qui investissent dans des couvertures anti dermite, des cures phyto, de l’homéopathie.

Lire la suite