Des conditions de vie idéales ?

Après des mois d’absence, j’ai envie aujourd’hui d’aborder un sujet que je trouve intéressant et plutôt passionnant… les conditions de vie du cheval.

J’ai grandi et appris dans des structures classiques, dans lesquelles on ne m’a jamais appris à comprendre ni à réfléchir au pourquoi du comment nous imposions telle ou telle chose à nos chevaux. Aujourd’hui je remarque d’ailleurs qu’au moins 50% des propriétaires déterminent les conditions de vie de leur cheval parce que « on a toujours fait comme ça ». Triste constat.
Plus tard, j’ai eu l’occasion d’apprendre la physiologie, l’éthologie et la physionomie du cheval, et j’ai été horrifiée de comprendre que nous causions beaucoup, beaucoup, de dégâts chez les chevaux. Et petit à petit dans ma tête, s’est créée l’idée qu’il n’y avait qu’une seule façon de détenir les chevaux : au pré, en troupeau, au foin, poilus, pieds nus… « au naturel » quoi. Cette idée, nombre d’amoureux des chevaux la partagent.

J’ai la chance de rencontrer chaque jour des cavaliers et chevaux qui me permettent de nuancer cette idée.

10156064_10207171038376760_1091807966216829725_n

Lire la suite