Vers une équitation juste.

De plus en plus de cavaliers se disent à la recherche de l’équitation « juste » sans même savoir de quoi il peut bien s’agir. La vision des chevaux évolue, et il est est fréquent d’entendre parler de « dénaturation », contre laquelle grand nombre de cavalier prétend lutter (le summum du paradoxe). Il n’y a, d’après moi, pas d’équitation sans contraintes; et c’est pourquoi, dans une optique de collaboration et d’équilibre, il est important de privilégier l’échange. Votre cheval vous offre une agréable séance de dressage, il enchaîne 12 obstacles à la perfection, mais, qu’obtient-il en contrepartie ? C’est ici que tout repose. Vous prenez plaisir à être sur vos chevaux, mais, vos chevaux prennent-ils plaisir à être sous votre selle ?


Dans toute leur gentillesse et leur générosité, les chevaux pardonnent tout.. une faute de main, un coup de talon dans les côtes, une incohérence des aides, une mauvaise réception et la liste est longue, alors ne pas être un excellent cavalier n’empêche pas d’être un cavalier juste. Il existe tant et tant de méthodes et d’artifices propres à l’équitation… une immense liste de mors, des dizaines d’ennasures différentes, plusieurs tailles de sticks et de cravaches, plusieurs longueurs d’éperons, des enrênements tout droit sortis de films fantastiques, et on passe un temps fou à choisir minutieusement ce qui sera le mieux, le plus « approprié », le plus confortable. Est-ce au matériel d’être juste ou bien à la personne qui l’utilise ? La voilà, la grande question… Et la réponse, vous la connaissez tous.
Qui sera le plus heureux? Qui prendra plaisir à exécuter ce qu’on lui demande? Qui y mettra du cœur? Le cheval monté en mors et éperons qui est encouragé et félicité à chaque mouvement qu’il propose, ou bien le poney bien dressé monté en petit licol corde qui enchaîne les exercices à la pelle et recevra seulement une tapote sur l’encolure à la fin de la séance?
Bien sur que chaque cheval est différent, que chacun fonctionne à sa manière, qu’ils ont tous quelque chose à donner, qu’aucun ne doit être monté de la même façon, et il existe autant de méthodes que de chevaux… il y a de nombreuses équitations, celle qui vise une musculature parfaite, celle qui vise les podiums, celle qui vise le plaisir, le spectacle, et, tant qu’elles respectent le cheval toutes se doivent d’emprunter un chemin qui plait à chacun. Tout le reste n’est que travail. La recherche de légèreté, la finesse, la précision… les choses ne s’obtiennent pas en claquant des doigts. Rien n’est acquis dans la contrainte… en revanche tout est possible dans la collaboration.

Merci à Cloé et sa belle Arzie d’illustrer cet article.

                             1911619_1540389459519544_2126286679_n 1625724_1542787399279750_421217296_n

2 réflexions sur “Vers une équitation juste.

Répondre à Sarah martinez Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s